| Actualités

13 janvier 2022 – Mise à jour du gouvernement provincial face à la pandémie de la COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions du gouvernement provincial en lien avec la pandémie de la COVID-19.

François Legault, premier ministre du Québec, Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation, Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux et Dr Luc Boileau, directeur national de santé publique par intérim, font le point sur la situation de la COVID-19 au Québec.

« J’ai des bonnes nouvelles, dans un contexte de grande fatigue pour plusieurs Québécois. On voit enfin la lumière au bout du tunnel. Le nombre d’infections se stabilise. Selon les experts, on a atteint il y a quelques jours un pic. On peut s’attendre dans les prochains jours à atteindre le pic du nombre d’hospitalisations », mentionne François Legault.

Retour à l’école en présentiel

À compter du 17 janvier, les élèves du primaire, du secondaire, des cégeps et des universités retourneront en classe.

Notons qu’un nouveau protocole de gestion des cas sera aussi mis en application dans toutes les écoles et les garderies de la province.

Dorénavant, la période d’isolement des enfants de moins de 12 ans symptomatiques à la COVID-19 sera réduite à cinq jours. Un autotest négatif au cinquième jour de l’isolement sera exigé afin de retourner en classe ou en garderie. À la suite d’une entente avec l’entreprise montréalaise MedSup Medical, 70 millions de tests rapides seront d’ailleurs envoyés au Québec d’ici le mois de mai.

En vue de la réouverture des écoles, le ministère de l’Éducation a demandé au réseau scolaire d’être prêt à remplacer d’urgence des enseignantes et enseignants placés en isolement en faisant appel, s’il le faut, à des « parents volontaires » pour surveiller les enfants en classe.

Levée du couvre-feu

Le couvre-feu sera levé au Québec, à compter du 17 janvier.

Fermeture des commerces le dimanche

Le 16 janvier sera la dernière journée où les commerces auront l’obligation de fermer leurs portes.

Élargissement du passeport vaccinal

À compter du 24 janvier, les magasins à grande surface (1 500 m2 et plus), tels que Costco, Walmart et Canadian Tire, devront exiger le passeport vaccinal à deux doses, puis « éventuellement » à trois doses. Les pharmacies et les magasins d’alimentation seront exclus de cette mesure.

Nouvelles mesures incitatives pour le personnel de la santé

Le ministre de la Santé annonce des mesures additionnelles pour reconnaître le rôle essentiel des travailleuses et des travailleurs de la santé et augmenter dès maintenant, et pour une période de douze semaines, la capacité des ressources du réseau de la santé et des services sociaux et certains partenaires privés.

Ces nouvelles mesures incitatives sont divisées en trois catégories :

Mesures de santé, sécurité et mieux-être :

  • Des précisions ont été apportées pour répondre aux préoccupations notamment sur les masques N95, les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI) et les réserves en équipement de protection individuelle (ÉPI);
  • Intensification de l’implantation de l’autogestion des horaires dans les établissements ;
  • Une demi-journée de vacances accordée à la personne pour toutes les journées travaillées au-delà de sa semaine normale de travail.

Mesures administratives :

  • Un remboursement des frais liés au travail lorsque la personne salariée effectue du temps supplémentaire, par exemple de repas, de coupons de taxis, etc. ;
  • Des ajustements relatifs aux primes seront payés le plus rapidement possible.

Mesures financières :

  • Une application élargie des primes COVID prévues par les arrêtés ministériels 2020-035 (appelées aussi « primes escalier »), notamment à plusieurs titres d’emplois en centre hospitalier, en centre de protection de la jeunesse et en CLSC, et 2020-055 ;
  • Une rémunération à taux double pour la personne salariée à temps partiel qui effectue un quart de travail (soir, nuit, fin de semaine) en supplémentaire de sa journée de travail régulière, sous réserve de certaines modalités ;
  • Une rémunération à taux double pour la personne salariée à temps complet qui effectue une sixième ou une septième journée de travail dans la même semaine de travail ;
  • Un montant forfaitaire de 100 $ sera accordé à la personne salariée à temps partiel qui effectue au minimum 30 heures dans sa semaine de travail ;
  • Les mesures s’ajoutent à celles déjà en place, comme les primes de 4 % – 8 %, le programme d’attraction/rétention (arrêté 2021-071) et les primes d’horaires défavorables.

Ces mesures représentent un investissement de 500 millions de dollars pour le gouvernement provincial. D’autres mesures s’ajouteront au cours des prochains jours.

Notons qu’il manque 15 000 employées et employés dans le réseau de la santé, contrairement à 20 000 il y a quelques jours.