| Actualités

17 décembre 2021 – Mise à jour du gouvernement fédéral face à la pandémie de la COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions du gouvernement fédéral en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Test PCR obligatoire pour tous les voyages

Jean Yves-Duclos, ministre de la Santé, annonce le retour des tests de dépistage obligatoires à compter du 21 décembre et ce, peu importe la durée du séjour ou le statut vaccinal des voyageuses et des voyageurs.

Les Canadiennes et les Canadiens devront présenter un résultat négatif d’un test moléculaire (PCR) récent pour entrer au pays. Ce test devra être effectué dans le dernier pays où elles et ils se trouvaient avant leur arrivée au Canada. Ces tests peuvent coûter jusqu’à 300 $ par personne.

Dans un même ordre d’idées, la capacité de dépistage dans les aéroports canadiens est passée de 11 000 tests par jour à plus de 21 000 aujourd’hui.

Rappelons que, depuis le 15 décembre, le gouvernement fédéral déconseille officiellement aux Canadiennes et aux Canadiens d’effectuer des voyages non essentiels à l’étranger.

Levée de l’interdiction pour les 10 pays visés en Afrique

L’interdiction d’entrer au Canada pour les ressortissantes et ressortissants étrangers en provenance de l’Afrique du Sud, du Botswana, de l’Égypte, de l’Eswatini, du Lesotho, du Malawi, du Mozambique, de la Namibie, du Nigéria et du Zimbabwe sera levée à compter de 23 h 59 le 18 décembre.

Les mesures strictes pour les Canadiennes et Canadiens, ainsi que pour les résidentes et résidents permanents provenant de ces pays seront aussi levées.

La mesure n’est plus jugée nécessaire par les autorités fédérales, puisque la transmission communautaire évolue rapidement au Canada.

Situation épidémiologique au Canada

Au cours des sept derniers jours, plus de 5 000 nouveaux cas ont été signalés en moyenne chaque jour au Canada.

Il s’agit d’une croissance de 45 % par rapport aux sept jours précédents.

« Il faut réduire la propagation immédiatement. La résurgence pourrait être beaucoup plus rapide que ce que nous avons vu auparavant. C’est le variant qui se propage le plus rapidement à ce jour », souligne Theresa Tam, administratrice en chef de l’Agence de la santé publique au Canada.