| Actualités

29 novembre 2021 – Mise à jour du gouvernement provincial face à la pandémie de la COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions du gouvernement provincial en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Variant Omicron : un cas confirmé au Québec

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux et Horacio Arruda, directeur national de la santé publique, confirment qu’un premier cas du variant Omicron a été détecté au Québec.

De plus, 115 voyageuses et voyageurs en provenance des pays visés par le variant, principalement des pays d’Afrique du Sud, doivent faire un nouveau test de dépistage, ainsi qu’une quarantaine.

« Un premier cas du nouveau variant a été confirmé au Québec ce matin. On a ajusté nos tests de criblage pour détecter ces nouveaux variants. Les cas seront par la suite étudiés par séquençage », souligne Christian Dubé.

Les experts du gouvernement du Québec analyseront aussi deux variables importantes : l’échappement vaccinal et la virulence du variant. La première consiste à vérifier comment le nouveau variant résiste au vaccin et la seconde à déterminer avec précision si ce variant est plus virulent et contagieux.

« Ce n’est pas encore confirmé que le variant est capable de passer à travers les vaccins, donc avant de prendre des décisions très importantes par rapport à la vaccination, il faut comprendre quel est l’échappement vaccinal », explique Christian Dubé.

Mesures sanitaires durant les fêtes

Au cours de la semaine du 6 décembre, le gouvernement annoncera les mesures sanitaires qui seront en vigueur durant les fêtes. D’ici là, le ministre de la Santé et des Services sociaux réitère l’importance de respecter les mesures sanitaires et d’aller se faire dépister lors de l’apparence du moindre symptôme.

Troisième dose

Un peu plus du tiers des personnes âgées de 70 ans et plus n’ont pas encore obtenu leur troisième dose de vaccin contre la COVID-19. « Ça avance très lentement. Allez chercher votre troisième dose ! On ne voudrait pas que l’apparition d’éclosions dans les résidences recommence », insiste Christian Dubé.

Le gouvernement est en attente d’un avis du Comité d’immunisation du Québec (CIQ) au sujet de la vaccination des travailleuses et travailleurs de la santé, qui pourraient bientôt avoir accès à une troisième dose.

Vaccination des enfants de 5 à 11 ans

Chez les enfants, déjà 32 % des 5 à 11 ans ont reçu ou recevront bientôt une première dose de vaccin, «une bonne nouvelle», se réjouit M. Dubé. Cela représente un peu plus de 200 000 enfants, un chiffre qui devrait augmenter rapidement grâce à la vaccination dans les écoles, qui a commencé lundi.