| Chroniques environnementales

Les pesticides à Pointe-Claire

Saviez-vous que l’épandage de pesticides est rigoureusement encadré par réglementation municipale afin d’assurer un environnement sain pour tous ? À moins d’une exception, il est interdit depuis le printemps 2017 d’utiliser des pesticides sur notre territoire.

Les néonicotinoïdes

Depuis l’adoption du règlement municipal, aucun pesticide de type néonicotinoïde ne peut être épandu sur le territoire de la ville. Ces pesticides, reconnus comme toxiques pour plusieurs insectes, comme les lombrics et les pollinisateurs, affectent leur système nerveux. En effet, il arrive que les monarques, les abeilles et les vers de terre meurent ou creusent moins de tunnels s’ils ont été exposés à ces pesticides. Bénéfiques pour l’aération du sol et l’accélération de la décomposition, les tunnels des vers de terre favorisent la croissance des plantes tandis que les pollinisateurs sont essentiels au maintien de la biodiversité. Les oiseaux et les reptiles peuvent aussi souffrir de l’usage des néonicotinoïdes, soit en se nourrissant de graines aspergées de pesticide, soit parce que les insectes qui composent leur alimentation sont moins nombreux.

La réglementation en vigueur

L’utilisation et l’application de pesticides sont interdites à l’extérieur des bâtiments à Pointe-Claire. Par contre, certaines exceptions pourraient permettent son utilisation : en cas d’infestation qui n’est pas dans une zone sensible (paragraphe 2 du règlement PC-2865), pour le contrôle de la vermine dans un rayon de 5 mètres autour des entrepôts et des usines de produits alimentaires ou pharmaceutiques, ou pour le contrôle des fourmis sur la base d’un bâtiment et sur une bande de 30 centimètres autour de ce dernier. L’utilisation de pesticides exige un permis délivré par la Ville, qui comprend certaines restrictions et pourrait nécessiter des interventions avant la délivrance du permis.

Les propriétaires de terrains de golf ou de boulingrin peuvent utiliser des pesticides sous certaines conditions, notamment en lien avec la proximité des cours d’eau et les conditions météorologiques. Une section du règlement PC-2865 est dédiée aux terrains de golf et de boulingrin. Il est également possible d’utiliser des pesticides dans les piscines et les étangs décoratifs ou bassins artificiels en vase clos.

Un permis n’est pas nécessaire pour l’utilisation de biopesticides. L’épandage de biopesticides, comme tous les autres pesticides, est soumis aux normes de l’Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire du gouvernement fédéral et au Code de gestion des pesticides, selon le règlement provincial, et une affichette doit être installée pour avertir son utilisation.

Pour une pelouse en santé

La Ville de Pointe-Claire met à votre disposition des conseils pour obtenir une pelouse en santé sans l’utilisation de pesticides ou de biopesticides.

Vous êtes encouragés à pratiquer l’herbicyclage, qui consiste à laisser l’herbe coupée au sol s’y décomposer rapidement pour y  fournir un engrais naturel, y préserver l’humidité et augmente la résistance de votre pelouse aux insectes et maladies. Vous êtes aussi encouragés à maintenir la hauteur de la lame de votre tondeuse à 8 centimètres. Une pelouse coupée à cette hauteur prévient les inconvénients liés à une pelouse coupée à ras : envahissement de mauvaises herbes, assèchement de la pelouse et vulnérabilité aux insectes nuisibles.

Avec ces trucs, vous améliorerez la santé et l’apparence de votre pelouse tout en faisant de petits gestes pour l’environnement !