| Actualités

Projet-pilote : éradication du nerprun dans le parc naturel Terra-Cotta

Dans les prochaines semaines, la Ville de Pointe-Claire procédera à l’application d’un traitement sur les souches de nerprun dans le parc naturel Terra-Cotta. Il s’agit de la deuxième phase du projet-pilote qui a débuté l’an dernier, dans le but d’empêcher la repousse de cette espèce exotique envahissante.

Là où il pousse, le nerprun empêche la régénération naturelle des espèces indigènes et entraîne d’importants impacts sur la biodiversité. Cette plante se propage facilement et envahit plusieurs zones jusqu’à en devenir l’unique espèce. Le nerprun affecte également la composition, la structure et les fonctions des écosystèmes présents dans le sol, ce qui est néfaste pour la survie de la flore environnante. Il représente une menace pour les parcs et les boisés naturels.

L’hiver dernier, nos équipes ont procédé à la coupe du nerprun dans le parc naturel Terra-Cotta. Afin d’empêcher la repousse des souches, un traitement sous forme de champignon pathogène naturellement présent dans les écosystèmes forestiers du Québec sera badigeonné sur celles-ci. Les risques pour la flore et la faune environnante sont très faibles; ce traitement a fait ses preuves dans d’autres parcs de l’Ile de Montréal. Des arbres et des végétaux indigènes seront plantés dans cette zone entre l’automne 2022 et le printemps 2023.

Si le traitement s’avère efficace, il pourrait être utilisé dans d’autres espaces verts infestés par le nerprun sur le territoire de la ville.

Renseignements : 514 630-1230, tp@pointe-claire.ca