| Actualités

11 août 2020 – Mise à jour du gouvernement provincial face à la pandémie de la COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions du gouvernement québécois en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Mieux préparés pour une deuxième vague

Le premier ministre du Québec, François Legault, annonce que la formation de nouveaux et de nouvelles préposé(e)s aux bénéficiaires dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) permettra d’être mieux préparés en prévision d’une éventuelle deuxième vague de contagion à la COVID-19.

« Ils sont 8 000 à suivre la formation en ce moment et 2 000 autres personnes seront formées à l’automne. […] Un des problèmes que l’on a vécus durant les premières semaines de mars, ce sont les employés des CHSLD qui étaient infectés, qui ne portaient pas le matériel de protection et qui se déplaçaient d’un CHSLD à un autre. Ça ne sera plus le cas », assure le premier ministre.

Enquête publique à venir

Le premier ministre François Legault annonce qu’il y aura une enquête sur la gestion de la pandémie dans les CHSLD, mais qu’il reste à en déterminer la forme et le moment.

« Est-ce qu’on doit faire l’enquête avant la deuxième vague ou après, si elle a lieu ? Ce sont les questions que l’on étudie. On a déjà eu une bonne partie de la leçon. On va avoir 10 000 personnes de plus dans les CHSLD et pas de transferts de personnes des zones chaudes (infectées) aux zones froides (sans infection) », ajoute-t-il.

M. Legault précise que même si les établissements de santé au Québec ont toujours eu suffisamment de matériel de protection personnelle en réserve, certains centres n’avaient aucun responsable pour veiller aux stocks.

Application mobile de traçage

Le chef du gouvernement québécois explique que la population est réticente à utiliser une application mobile pour téléphone cellulaire comme celle lancée par le gouvernement de l’Ontario pour aviser les gens qu’ils ont été en contact avec une personne infectée à la COVID-19.

« Les Québécoises et les Québécois sont partagés à ce sujet », précise-t-il en expliquant que le gouvernement a fait réaliser des sondages à cet effet.

Pour lui, l’important, ce sont les tests de dépistage pour identifier les foyers d’éclosion très rapidement et retrouver les personnes qui ont été en contact avec la personne infectée par le virus.

M. Legault précise que les résultats des tests doivent être fournis le lendemain ou le surlendemain au plus tard.