|

17 août 2021 – Mise à jour du gouvernement provincial face à la pandémie de la COVID-19 COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions du gouvernement provincial en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Une quatrième vague bien présente au Québec

Le premier ministre du Québec, François Legault, souligne que, malgré la vaccination, une quatrième vague est bel et bien présente au Québec.

« Le variant Delta est hyper contagieux et il y a un risque réel, autant du côté des hospitalisations que du côté des décès. Les vaccins réduisent les risques d’avoir la COVID, et si on a la COVID, le vaccin réduit les risques d’avoir des conséquences graves et des hospitalisations. », précise monsieur Legault.

Selon lui, les experts sont unanimes à savoir qu’il y aura une augmentation des cas et des hospitalisations dans les prochaines semaines.

Il note cependant que l’augmentation de cas au Québec est moins prononcée qu’aux États-Unis et qu’en Europe.

Vaccination obligatoire pour le personnel de la santé

Le premier ministre annonce que la vaccination sera obligatoire pour le personnel de la santé, tant dans le réseau public que dans le secteur privé.

Cette mesure s’applique à toutes les travailleuses et tous les travailleurs qui sont en contact pendant plus de 15 minutes avec les patientes et les patients, cela inclut par exemple le personnel qui fait le ménage, tout comme le personnel infirmier, les médecins, le personnel des agences de placement, de même que celui des ressources intermédiaires, des résidences privées pour les personnes âgées et les paramédicaux.

« Ce n’est pas une décision facile. On touche à l’intégrité physique… et au droit du travail. », mentionne monsieur Legault.

Une commission parlementaire permettra aux élu(e)s et aux expert(e)s de se pencher sur cette proposition, mais également sur un scénario plus large prévoyant la vaccination obligatoire de l’ensemble du personnel de l’État en contact avec des citoyennes et des citoyens, notamment les enseignantes et enseignants.

« On aimerait que cette commission soit la semaine prochaine », souligne le premier ministre.

De son côté, Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, précise que toutes ces salariées et tous ces salariés devront obligatoirement avoir reçu leur première dose d’ici le 1er septembre, et une seconde dose avant le 1er octobre, sans quoi elles et ils ne pourront pas travailler.

Rappelons que 90 % du personnel de la santé a obtenu une première dose du vaccin.

Masque obligatoire dans les cégeps et les universités

Le premier ministre Legault annonce que le port du masque sera obligatoire en tout temps dans tous les cégeps et universités pour la rentrée, contrairement à ce qui avait déjà été annoncé.

La situation pourrait également changer dans les écoles primaires et secondaires, d’une région à l’autre, en fonction de la situation épidémiologique. Le gouvernement attend les recommandations de la Santé publique avant de se prononcer.

« Il faut être prudent, plus prudent que jamais. Et il faut aussi tenir compte du fait que dans deux semaines il va y avoir un retour à l’école, et c’est clair, il va y avoir plus de contacts. Et même si les jeunes sont moins à risque, ils ne sont pas totalement hors risques et ils peuvent être des transmetteurs du virus. On peut s’attendre avec la rentrée que ça augmente le nombre de contacts », mentionne M. Legault.