| Actualités

17 juin 2020 – Mise à jour des gouvernements fédéral et provincial face à la pandémie de la COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions des gouvernements canadien et québécois en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Réouverture des installations sportives intérieures

La ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, annonce la réouverture des installations sportives intérieures, y compris les centres d’entraînement et les arénas, à compter de lundi.

Dans les sports collectifs, les matchs pourront être joués dans le respect des directives de la Santé publique, selon des guides élaborés par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), en collaboration avec les fédérations sportives.

Des mesures de distanciation physique seront implantées dans les vestiaires, mais il sera recommandé de se changer et de se doucher chez soi.

Le directeur national de la Santé publique, le docteur Horacio Arruda, insiste sur l’importance de conserver un comportement respectueux des consignes de santé publique, soit le lavage fréquent des mains, tousser dans son coude, maintenir une distanciation physique de deux mètres et, quand le respect de celle-ci est impossible, porter un masque ou un couvre-visage.

Il rappelle que ces consignes devront aussi être respectées par les parents dans les gradins.

Même si les centres d’entraînement peuvent rouvrir lundi, la pratique des sports de combat demeure interdite.

Accès aux plages publiques et privées

Du même coup, dès lundi, la ministre Charest permettra l’ouverture des plages publiques et privées, alors que le Québec s’apprête à vivre plusieurs jours consécutifs ensoleillés et chauds. La formation des sauveteurs pourra aussi reprendre.

Des limites quant au nombre de personnes permises sur les plages seront aussi à respecter.

Lieux de culte rouverts

Le déconfinement graduel s’élargit aussi aux lieux de culte, encore là selon les nouvelles règles édictées par la Santé publique, avec un maximum de 50 personnes réunies à l’intérieur.

Deux mètres

Face à la confusion qui semble régner concernant les règles différenciées de distanciation physique, que l’on soit en présence de proches, d’enfants, en public, dans une salle de spectacle ou dans une file d’attente, le docteur Arruda convient que cela peut semer la confusion.

« Pour faire simple, il est recommandé de respecter la distanciation physique la plus sécuritaire, soit celle de deux mètres, en tout temps et en toutes circonstances quand cela est possible », dit le docteur Arruda.

Réouverture des aires de camping dans les parcs nationaux

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, annonce que les aires de camping dans les parcs nationaux vont rouvrir progressivement selon les régions.

« C’est une bonne nouvelle puisque pour de nombreux Canadiens, le camping fait partie intégrante des activités estivales », mentionne M. Trudeau.

Améliorer les programmes d’aide

Le premier ministre canadien insiste sur le fait que la pandémie nous a permis de réaliser qu’il y avait des failles dans nos systèmes pour soutenir les plus vulnérables dans notre société.

« La crise actuelle nous révèle les aspects fragiles de nos systèmes et programmes gouvernementaux. Il y a des lacunes qui sont révélées. Nous devrons travailler pour apporter des changements dans les prochains mois afin de faire mieux et plus pour les gens vulnérables », assure le chef du gouvernement canadien.

Portrait économique le 8 juillet

Le gouvernement canadien présentera, le 8 juillet prochain, un premier portrait économique de la situation financière du gouvernement fédéral depuis le début de pandémie.

Le premier ministre Trudeau précise qu’il n’y aura pas de projections sur l’état de l’économie dans deux ou trois ans, car la pandémie fait en sorte que l’on ne sait pas quels seront les scénarios les plus probables, notamment s’il se produit une deuxième vague de contagion dans les mois à venir.

« La situation économique est encore trop imprévisible […] Une mise à jour économique serait encore irréaliste », assure-t-il.

La Croix-Rouge dans les CHSLD

Le premier ministre Trudeau affirme qu’il y a toujours « une belle collaboration » entre les gouvernements du Québec et du Canada et que des annonces sont prévues bientôt concernant la présence des militaires et des membres de la Croix-Rouge dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) au Québec.

Environ 70 militaires resteraient en poste, et plus de 900 personnes seraient embauchées par la Croix-Rouge pour aider les préposé(e)s aux bénéficiaires.