| Actualités

1er avril 2020 – Nouvelles mesures des gouvernements face à la pandémie de la COVID-19

Dans le contexte exceptionnel de l’état d’urgence sanitaire actuel, voici un état de situation quant aux récentes décisions des autorités publiques fédérales et provinciales en lien avec la pandémie de coronavirus.

Les gouvernements rappellent que nous sommes dans une situation sans précédent et que pour vaincre la pandémie, les efforts collectifs de tout un chacun sont nécessaires pour qu’on en sorte le plus rapidement possible. Le succès et la rapidité des mesures en place sont une responsabilité collective, précisent-ils. Il y a obligation morale, pour chacune et chacun, de rester à la maison et de prendre soin les uns des autres.

« C’est en travaillant ensemble que l’on va s’en sortir », insiste le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

Les priorités sont toujours les mêmes : aucune sortie à moins que ce ne soit nécessaire, respect d’une distance de deux mètres lors de ces sorties essentielles et le lavage des mains pendant 20 secondes au retour à la maison.

Bilan

Le bilan continue de s’alourdir au Canada et au Québec.

Le premier ministre du Québec, François Legault, trace un bilan des dernières semaines en mentionnant que 6 000 lits ont été libérés dans les hôpitaux pour recevoir les patientes et patients atteints de la COVID-19. Il souligne que le Québec est l’une des premières régions en Amérique du Nord à avoir fermé les entreprises et les commerces non essentiels. Ayant réalisé plus de tests que la majorité des autres états, rappelle-t-il, il est normal d’avoir plus de cas infectés au Québec. Toute proportion gardée, il y a peu d’hospitalisation et moins de décès qu’ailleurs dans le monde, ce qui est une bonne nouvelle.

Équipement de protection

Le premier ministre Trudeau souligne que le gouvernement est affairé à combler les différents besoins et à s’assurer que l’équipement soit distribué dans les provinces, selon les urgences. Les démarches se poursuivent à l’international pour commander de l’équipement, ainsi qu’auprès d’entreprises manufacturières canadiennes pour faire fabriquer localement ces produits.

Au Québec, les réserves d’équipement de protection personnelle sont suffisantes pour une semaine, dit M. Legault. Des commandes sont en cours du côté de l’Asie et ici, auprès d’entreprises québécoises qui fabriqueront des blouses, des gants et des masques dans les prochaines semaines.

Prestation d’urgence et subvention salariale

M. Trudeau rappelle qu’à compter du 6 avril, le portail sera fonctionnel et qu’il sera possible de s’inscrire pour obtenir la prestation d’urgence de 2 000 $ par mois destinée à celles et ceux qui ont perdu leur emploi, les travailleurs et travailleuses autonomes, les entrepreneur(e)s sans revenus, les aidant(e)s naturel(le)s et les étudiant(e)s. Chaque programme d’aide est unique et ne peut être associé à un autre. Les Canadiennes et Canadiens admissibles au programme d’urgence ne peuvent présenter de demande d’assurance emploi ou encore bénéficier de la subvention salariale de 75 % offerte aux entreprises pour leurs employé(e)s. L’inverse est tout aussi vrai.

Des mesures sont mises en place pour éviter de surcharger le système une fois que le portail sera lancé. Le paiement direct sera réalisé dans un délai de 3 à 5 jours et les chèques, reçus par la poste en 10 jours. Pour que soit renouvelée la prestation d’urgence, une confirmation mensuelle sera requise à l’effet que votre situation n’a pas changé.

Subvention aux entreprises

La nouvelle subvention salariale couvrant 75 % des salaires vise à protéger les emplois et à soutenir les travailleuses et travailleurs. Cette subvention est disponible pour les entreprises de toute taille qui ne sont pas financées par des fonds publics et dont la baisse de revenus associée à la COVID-19 équivaut à 30 % ou plus. M. Trudeau invite les entreprises à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour combler les 25 % du salaire résiduel. Des formulaires de demande seront bientôt disponibles en ligne.

Le ministre canadien des Finances, Bill Morneau, a débloqué des crédits de 71 milliards pour ce programme. Le gouvernement du Canada versera aux entreprises une subvention salariale pouvant atteindre 847 $ par semaine, basée sur un salaire annuel maximal de 58 700 $ par employé(e), rétroactive au 15 mars 2020.

Résidences pour personnes âgées

Le gouvernement du Québec annonce que 519 des 2 200 résidences pour personnes âgées présentent un ou des cas de la COVID-19.

Le contrôle des entrées et des sorties dans les résidences de personnes âgées sera resserré pour éviter que le virus ne puisse s’y propager. Un  budget supplémentaire de 133 M$ a déjà été accordé à cet effet. Des membres du personnel des résidences pourront aussi être logé(e)s dans des hôtels au frais du gouvernement pour réduire les possibilités de contagion.

De nouvelles mesures seront appliquées pour que le personnel ne puisse être affecté à différentes résidences en même temps. M. Legault rappelle que même si cela est triste, il est important de ne pas visiter les résidences pour personnes âgées.

Bonification salariale des préposé(e)s aux bénéficiaires

Le premier ministre du Québec soutient que des bonifications salariales seront annoncées pour les préposé(e)s, autant dans le secteur public que privé dans les prochains jours.

Il est important de mieux payer ces gens qui font un travail extraordinaire, précise-t-il.

Restrictions de déplacements dans quatre régions supplémentaires

Le gouvernement du Québec interdit les déplacements non essentiels dans quatre nouvelles régions du Québec, soit l’Outaouais, les Laurentides, Lanaudière et la Mauricie.

Le premier ministre explique qu’en regardant la carte du Québec, on comprend bien et demande aux gens du Nord de ne pas se déplacer dans les régions du Sud et aux gens du Sud, de ne pas se déplacer dans les régions du Nord, afin de limiter la propagation.

Respect des consignes

Le premier ministre du Québec souligne que la grande majorité des Québécoises et Québécois respecte les consignes, mais qu’il y a encore des rassemblements et que des commerces non essentiels demeurent toujours ouverts. Il rappelle l’importance de respecter ces consignes, en précisant qu’il s’agit d’une question de vie ou de mort.

Il en va de même pour les rassemblements, notamment dans les parcs. Les policiers seront invités à distribuer des amendes aux récalcitrants, si ces comportements qualifiés de délinquants continuent.

Services essentiels

M. Trudeau remercie tous celles et ceux qui travaillent dans les services essentiels afin de garantir le maintien des services offerts à toutes et à tous.

Les remerciements du jour de M. Legault s’adressent aux conjointes et aux conjoints des personnes qui assurent des services essentiels, en précisant qu’elles et ils jouent un rôle important en donnant à celles-ci de la force et du courage.