| Actualités

1er juin 2021 – Mise à jour du gouvernement provincial face à la pandémie de la COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions du gouvernement provincial en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Le déconfinement  se poursuit

Le premier ministre du Québec, François Legault, annonce que Montréal et Laval passeront en zone orange le 7 juin.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Mauricie-Centre-du-Québec et une partie du Bas-Saint-Laurent (Mitis, Rimouski et Matane)  passeront quant à elles en zone jaune à cette même date.

« C’est impressionnant à quel point la situation épidémiologique du Québec va vraiment bien, alors certaines régions seront peintes en jaune plus tôt que prévu. », souligne le premier ministre. Le passage en zone jaune permet des rassemblements à l’intérieur des maisons entre les occupants de deux résidences, la réouverture des bars et la tenue de matchs sportifs extérieurs.

Les personnes dans ces zones doivent continuer de porter le couvre-visage et rester à deux mètres de distance dans les rassemblements à domicile, tant qu’elles n’auront pas reçu deux doses de vaccin.

Toujours le 7 juin, l’Abitibi-Témiscamingue, la Côte-Nord et le Nord-du-Québec passeront en zone verte.

Stratégie de vaccination

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce que le gouvernement publiera jeudi le calendrier pour l’administration de la deuxième dose de vaccin contre la COVID-19.

La stratégie de vaccination pour les personnes âgées de 18 à 40 ans se diversifie. Dans les prochaines semaines, des équipes de vaccination mobiles seront à l’œuvre le soir et dans les parcs et les lieux où les jeunes font des cinq à sept. « Il nous manque 200 000 personnes. C’est très important, car il faut avoir au moins 75 % des gens dans chacune des catégories. », mentionne Christian Dubé.

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) affirme que les Canadiennes et les Canadiens ayant reçu une première dose du vaccin d’AstraZeneca peuvent recevoir une deuxième dose de Moderna ou Pfizer-BioNTech contre la COVID-19. Le fait d’interchanger les vaccins peut accentuer la présence d’effets secondaires.

Préparer la rentrée scolaire collégiale et universitaire

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, annonce que la rentrée scolaire se fera en présentiel et sans distanciation physique si 75 % des étudiantes et étudiants âgés de 16 à 29 ans ont reçu deux doses de vaccin.

« Il y a maintenant une réelle possibilité que la rentrée se fasse en présence sur les campus collégiaux et universitaires au Québec. La contrainte de distanciation physique entre les étudiants ne s’appliquera plus pour le trimestre d’automne 2021. », mentionne Danielle McCann.

Les administrations universitaires et collégiales doivent préparer un plan de repli, advenant le cas où la situation sanitaire exigerait le retour à une distanciation physique entre les étudiantes et les étudiants.

Bal des finissants

Pour une deuxième année consécutive, la Santé publique interdit la tenue de bals de finissants. Toutefois, des cérémonies pour souligner la fin des études des élèves seront permises, à condition qu’elles se déroulent à l’école et qu’elles respectent le maintien des classes-bulles.