| Actualités

25 mai 2020 – Mise à jour des gouvernements fédéral et provincial face à la pandémie de la COVID-19

Dans le contexte exceptionnel de l’état d’urgence sanitaire actuel, voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions des gouvernements canadien et québécois en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Réouverture des centres commerciaux à l’extérieur du Grand Montréal

Dans le cadre du déconfinement graduel orchestré par le gouvernement du Québec, en accord avec la Santé publique, le premier ministre François Legault annonce la réouverture des centres commerciaux à l’extérieur du Grand Montréal à compter du lundi 1er juin.

M. Legault demande la patience des Québécoises et des Québécois pour la réouverture des terrains de camping, des lieux de culte, des bars, des restaurants et des hôtels et pour la reprise des activités de sport professionnel.

Cette réouverture est progressive pour que le système hospitalier, toujours fragile, ne soit pas submergé par des patients infectés par la COVID-19

Appel aux jeunes

Avec les rencontres permises d’un maximum de dix personnes issues de trois cellules familiales, le premier ministre a fait appel à deux jeunes artistes populaires, Sarah-Jeanne Labrosse et Pier-Luc Funk, pour renforcer le message de respect des consignes sanitaires auprès des jeunes.

Les deux artistes conviennent d’emblée que le confinement est particulièrement difficile, tout comme les mesures de distanciation sociale.

« Il ne faut pas résister, ni se battre », plaide la jeune comédienne. Il faut apprécier la reprise des activités et respecter les consignes de distanciation physique et « mettre le masque » quand il le faut.

Les deux comédiens animeront un événement à Télé-Québec le 19 juin pour compenser l’annulation des bals de fin d’année scolaire cette année.

Projet de 10 jours de congé de maladie pour toutes et tous

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, souhaite s’entendre avec les provinces pour que les gouvernements offrent dix jours de congé de maladie payés, à compter d’octobre, à tous les travailleuses et travailleurs au pays.

M. Trudeau veut éviter que des personnes aient à choisir entre payer leur loyer ou l’épicerie, en allant travailler même si elles ont des symptômes grippaux, de rhume ou s’apparentant à la COVID-19 cet automne, au moment où les scientifiques médicaux appréhendent l’apparition d’une deuxième vague du coronavirus.

Comme il s’agit d’une compétence partagée, il faudra un accord entre les gouvernements fédéral et provincial pour que ce programme puisse être offert. M. Trudeau convient que les gouvernements devront assumer une grande partie des coûts puisque « les entreprises n’ont pas énormément de flexibilité financière » en ce moment.

Formation accélérée de préposé(e)s

Les ministères québécois de la Santé et des Services sociaux et de l’Éducation sont à organiser une nouvelle formation, d’une durée de trois mois, pour qualifier des gens à la fonction de préposé(e) aux bénéficiaires.

Le premier ministre Legault indique que la formation devrait débuter à la mi-juin et permettra de régler une partie du problème de manque de personnel dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

Actuellement, plus de 10 000 volontaires et 1 000 militaires, sans formation appropriée, prêtent main-forte dans les CHSLD.

Climatiser les CHSLD

Alors qu’est attendue cette semaine l’une des canicules les plus précoces de l’histoire du Québec, la chaleur intense s’ajoute comme un enjeu de santé dans les CHSLD, qui sont peu climatisés. Le gouvernement a injecté 30 M$ l’an dernier pour créer des zones de fraîcheur dans ces établissements, rappelle M. Legault. La grande majorité (97 %) des CHSLD en sont maintenant pourvus.

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, dit qu’un plan prévu pour juin, mais devancé, permettra de climatiser des chambres. Elle explique que certains bâtiments sont à ce point vétustes que les installations électriques y sont insuffisantes pour l’utilisation de tels équipements. Des génératrices extérieures seront ajoutées.

Le directeur national de la Santé publique, le docteur Horacio Arruda, précise que le réseau est à mettre en place des mesures pour que les résidentes et résidents ne souffrent pas de la chaleur.

Demandeuses et demandeurs d’asile

Afin de reconnaître de manière tangible la contribution des demandeuses et demandeurs d’asile qui se sont porté(e)s volontaires pour aller travailler dans les CHSLD durant la pandémie, le premier ministre Legault a mandaté le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, Simon Jolin-Barrette, pour vérifier s’il est possible de transformer les demandes d’asile en demandes d’immigration.

Pour une demande d’asile, une personne doit faire la preuve que sa sécurité physique est en danger dans son pays, ce qui n’est pas le cas pour une demande d’immigration, explique M. Legault.

20 000 tests de dépistage par jour

M. Legault se réjouit que l’objectif des 14 000 tests de dépistage par jour soit dépassé depuis la semaine dernière au Québec. Il veut maintenant que la cadence atteigne 20 000 tests par jour.

Le Québec, rappelle-t-il, est l’un des endroits au monde dont la population est la plus testée, au prorata, par million de personnes.

3 G$ de travaux en transport collectif

Le premier ministre Legault veut s’assurer que les travailleuses et travailleurs de la construction ne manqueront pas de travail dans les années à venir malgré le ralentissement économique anticipé, en accélérant la réalisation d’importants projets d’infrastructures de transport collectif.

Rappelant ses engagements électoraux, M. Legault dit que son gouvernement est à prioriser les projets. Les travaux ont déjà repris pour la construction du Réseau express métropolitain (REM), de navettes autonomes et le prolongement de la ligne bleue du métro.

L’implantation d’un tramway dans l’est de Montréal pour la desserte au centre-ville, celle d’un tramway ou d’un prolongement du REM d’est en ouest à Laval et deux projets de tramway sur la Rive-Sud sont maintenant à l’étude.