| Actualités

29 mars 2020 – Nouvelles mesures des gouvernements et de Montréal pour limiter la contagion de la COVID-19

Dans le contexte exceptionnel de l’état d’urgence sanitaire actuel, voici un état de situation quant aux récentes décisions des autorités publiques en lien avec la pandémie de coronavirus.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est fait rassurant en rappelant que, même si la dernière semaine a été difficile pour plusieurs, il faut continuer à respecter les consignes d’isolement, de distanciation sociale et d’hygiène pour sortir de la pandémie mondiale le plus rapidement possible.

Le premier ministre François Legault a pour sa part, révélé que les mesures en place fonctionnent, qu’aucun décès supplémentaire n’a été enregistré au cours des 24 dernières heures et que le Québec, avec l’Alberta et l’Ontario, sont les endroits au monde où il y a le plus de gens testés, toute proportion gardée.

Le gouvernement fédéral a par ailleurs ajouté des mesures pour aider les jeunes et soutenir les aînés au cours de cette période exceptionnelle et sans précédent dans notre histoire.

Les gouvernements continuent d’insister sur l’importance de rester chez soi, de garder une distance de deux mètres entre les gens et d’appliquer les règles d’hygiène recommandées, en précisant qu’il faut rester plus unis que jamais et garder le moral pour traverser ensemble cette épreuve.

M. Trudeau s’est réjoui des signes de solidarité observés, comme les arcs-en-ciel apposés aux fenêtres pour s’encourager mutuellement. Il a précisé que le pont Samuel-De Champlain sera illuminé ce soir, aux couleurs de l’arc-en-ciel, en guise de solidarité.

François Legault a précisé que les fermetures de huit régions au nord du Québec et dans l’est avaient pour but de limiter les possibilités de contagion, sachant qu’il y a moins de personnes infectées dans ces régions. Concernant les deux régions les plus touchées, Montréal et l’Estrie, il a demandé à ce que les maires de ces villes identifient les quartiers les plus atteints.

Agglomération de Montréal
La directrice de la Santé publique de Montréal, la docteure Mylène Drouin, a fait le point sur la situation montréalaise et confirmé que la contagion communautaire du coronavirus COVID-19 est bien implantée à Montréal.

Six secteurs font état de plus de 50 cas soient ceux de Côte-Saint-Luc, Côtes-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Rosemont-La-Petite-Patrie, Plateau Mont-Royal, Ville-Marie et LaSalle. La situation progresse dans certains quartiers en raison de la transmission communautaire. Plus de 40 % des cas sont des gens âgés de 51 ans et plus et 20 % des cas touchent les jeunes de 19 à 29 ans.

À la demande du directeur national de la Santé publique du Québec, le docteur Horacio Arruda, l’état d’urgence décrété pour l’île de Montréal vendredi a été reconduit pour cinq jours. Des mesures additionnelles s’ajoutent dès aujourd’hui pour faire respecter les consignes d’isolement, de distanciation sociale et de non-rassemblement.

La vigie sera augmentée dans les quartiers et les policiers du SPVM pourront procéder à l’émission d’un rapport d’infraction pouvant mener à la délivrance de constats en cas de non-respect des consignes. Toute personne affectée par la COVID-19 a l’obligation de collaborer avec la Santé publique, sans quoi le SPVM interviendra.

Les citoyennes et citoyens sont invités à communiquer avec le 911 pour signaler toute situation de non-respect des consignes de rassemblements à proximité de leur demeure.

Bien que la grande majorité de la population de l’île de Montréal appliquent les consignes de la Santé publique, ces mesures sont devenues nécessaires à cause des personnes récalcitrantes.

Rappel des consignes
Les gens doivent rester à la maison, mais les marches sont recommandées, tout en maintenant une distance de deux mètres entre les personnes en tout temps. Si des sorties sont nécessaires, comme pour aller à l’épicerie, il est recommandé d’y aller seul, de respecter les mesures de distanciation et de se laver les mains avec du savon pendant 20 secondes au retour à la maison.

Les gens qui reviennent de voyage, qu’ils présentent ou non des signes de la COVID-19, doivent se placer en isolement obligatoire pendant 14 jours et ne pas sortir de la maison. S’ils développent des symptômes du coronavirus, ils doivent aussitôt prendre rendez-vous pour se faire tester.

Aide pour les jeunes – 1 800 668-6868
Le gouvernement fédéral a annoncé qu’un montant de 7,5 M$ sera accordé à l’organisme Jeunesse, J’écoute, pour permettre aux jeunes d’appeler (1 800 668-6868), de texter (686868) ou de se rendre en ligne (jeunessejecoute.ca) pour se confier, parler, être écoutés et être accompagnés durant cette période difficile. Le service est offert dans les deux langues 24 heures par jour, 7 jours par semaine.

Aînés
Un montant de 9 M$ sera remis par le gouvernement fédéral à l’organisme Centraide pour aider les aînés, qui sont les plus vulnérables puisque plus susceptibles de développer des complications graves en cas d’infection à la COVID-19. Un éventail de services leur sera offert, dont la vérification de l’état de santé et la livraison d’épicerie. Cela permettra aux ainés de rester dans leur maison en toute quiétude.

Le gouvernement du Québec a annoncé l’ajout de ressources dans les CHSLD et dans les résidences pour personnes âgées afin qu’il y ait plus de contrôles et de vérifications des symptômes à l’entrée des bâtiments. Il a rappelé que les centres pour personnes âgées sont les endroits les plus névralgiques et les plus vulnérables dans le contexte actuel.

Dons sollicités
Le premier ministre Trudeau a aussi demandé aux gens qui le peuvent de faire des dons aux organismes qu’ils encouragent ou dont ils estiment la mission. Le contexte actuel fait en sorte que de nombreuses organisations caritatives manquent de fonds, alors que les besoins et les demandes d’aide augmentent énormément.

Centres de détention
Le gouvernement fédéral s’est dit préoccupé par les centres de détention et continue de travailler avec les autorités des services correctionnels pour que les détenus et les détenues, comme le personnel, puissent observer les mesures nécessaires afin de demeurer en santé.

Entreprises
Le gouvernement du Québec a mentionné qu’il souhaite que les entreprises rouvrent le plus vite possible à la sortie de la crise. La Santé publique a ajouté que la pause actuelle permet aux entreprises de repenser leurs façons de travailler. De nouvelles mesures de protection et une révision des processus de travail, de télétravail et de conciliation travail-famille émergeront assurément de cette crise, a-t-il été relevé.

Remerciements
Le premier ministre du Canada a tenu à souligner le travail des bénévoles, car de plus en plus de gens comptent sur eux.
Le premier ministre du Québec a présenté ses remerciements du jour à tous celles et ceux qui font la livraison de nourriture, que ce soit pour les aînés, les gens confinés ou encore les bénévoles dans les banques alimentaires.