| Actualités

3 septembre 2020 – Mise à jour du gouvernement provincial face à la pandémie de la COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions du gouvernement québécois en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Près du seuil critique de contagion

La tendance quotidienne à la hausse des cas de personnes infectées à la COVID-19 depuis la dernière semaine fait dire au premier ministre du Québec, François Legault, que la province « s’approche d’un seuil qui est peut-être critique ».

Le premier ministre mentionne qu’aucune activité précise ne peut être ciblée en ce moment pour expliquer une telle augmentation des cas. Cependant, l’épisode récent d’un karaoké dans un bar de Québec démontre l’importance de respecter les règles de sécurité sanitaire.

« La grande majorité des bars respectent les règles », rappelle M. Legault en précisant qu’il a demandé de suivre de près les endroits où ce n’est pas le cas.

Le seuil critique fixé par la Santé publique est de 20 cas en moyenne par million d’habitants par jour dans une semaine. M. Legault ajoute que ce seuil n’est pas un « déclencheur automatique » de nouvelles mesures de restrictions, car plusieurs éléments doivent être considérés.

Confinement par région

M. Legault confirme par ailleurs que le gouvernement ne prévoit pas imposer de confinement général advenant une deuxième vague de la pandémie, mais qu’il procédera « par région et même sous-région ».

Au sortir du confinement général imposé cet hiver, M. Legault avait déjà indiqué que cette option ne serait pas privilégiée, advenant une deuxième vague d’infections à la COVID-19.

Serrer la vis aux récalcitrants

Le leader québécois confirme que le gouvernement entend serrer la vis « aux récalcitrants » qui refusent de s’isoler lorsqu’ils sont suspectés d’être infectés ou encore quand ils ont reçu un diagnostic positif.

M. Legault ajoute que des précisions à cet effet seront rendues publiques sous peu, en rappelant que la « vaste majorité des Québécoises et des Québécois respectent les consignes de la Santé publique.

Protection dans les écoles

Le premier ministre Legault annonce que le gouvernement rendra publics, au jour le jour, les cas positifs à la COVID-19 détectés dans les écoles du Québec dans les prochains jours.

Il assure que la stratégie des bulles par classe plutôt que par école fonctionne, car elle a permis de préserver la fermeture d’écoles entières. Les enfants sont regroupés par classes et ne doivent pas se mêler aux élèves des autres classes.

Halloween différente   

Le directeur national de la Santé publique, le docteur Horacio Arruda, est préoccupé par la fête de l’Halloween et indique qu’elle risque d’être différente cette année pour les tout-petits.

« L’Halloween, où tout le monde se promène côte à côte, entre dans les maisons, ça me préoccupe. S’il y a une Halloween, ce devra être une Halloween spéciale, différente », croit le docteur Arruda.

Dr. Arruda prévient que même si le 31 octobre est proche, en même temps, c’est une éternité en termes de données épidémiologiques.

« C’est sûr que si on passe l’Halloween, ça ne pourra pas être de la même façon », prévient-il.

Un comité scientifique sera mis en place pour évaluer les options envisageables pour célébrer cette fête sans risque de propager la COVID-19.