| Actualités

8 juin 2020 – Mise à jour des gouvernements fédéral et provincial face à la pandémie de la COVID-19

Voici un état de la situation quant aux récentes décisions et actions des gouvernements canadien et québécois en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Réouverture des restaurants

Les restaurants pourront rouvrir dès lundi prochain partout au Québec à l’exception du Grand Montréal et de la région de Joliette où la reprise des activités sera permise une semaine plus tard, soit le 22 juin.

De nouvelles règles devront être observées, selon les normes définies par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), notamment pour le port de masques et de visières ainsi qu’en matière de distanciation physique pour le personnel et dans la salle à manger.

La réouverture des restaurants, fermés depuis le 23 mars, est possible dans le cadre d’un processus graduel de déconfinement qui se déroule bien, alors que la contagion, les hospitalisations et les décès liés à la COVID-19 sont en baisse constante.

« C’est très encourageant », note le directeur national de la Santé publique, le docteur Horacio Arruda, qui précise que la réduction de la contagion se poursuit depuis que le déconfinement a été amorcé, il y a quelques semaines.

Rassemblements intérieurs autorisés

Le premier ministre Legault annonce que les rassemblements intérieurs seront aussi autorisés dans les résidences privées selon le même modèle qu’à l’extérieur, soit un maximum de 10 personnes vivant à trois adresses différentes.

Les bars devront attendre

Le chef du gouvernement québécois précise que les bars devront attendre avant de rouvrir.

Le directeur national de la Santé publique, le docteur Horacio Arruda, rappelle que le contexte de consommation d’alcool lors d’un repas n’est pas le même que dans un bar, où la distanciation physique est plus difficile à maintenir.

Soutien financier aux commerces du centre-ville

Le gouvernement annonce aussi une aide supplémentaire aux commerces du centre-ville de Montréal, doublement pénalisés par la pandémie à cause du télétravail en vigueur dans les entreprises, qui vide en partie les bureaux des gratte-ciels de leurs employé(e)s.

Le premier ministre Legault précise que le Québec sera la province la plus généreuse pour venir en aide à ses commerçantes et commerçants, grâce aux programmes supplémentaires annoncés aujourd’hui.

Les programmes actuels des gouvernements fédéral et provincial remboursent 50 % des loyers commerciaux aux propriétaires, qui doivent assumer 25 % en pertes, alors que les locataires doivent verser le résiduel de 25 %. Au centre-ville, la nouvelle proposition fera en sorte que les propriétaires recevront une aide supplémentaire de 12,5 % pour leur loyer.

« Mon objectif, c’est que l’on sauve le plus d’entreprises possible au Québec et que l’économie redémarre le plus vite », précise M. Legault.

Retour à l’école repensé

Le déconfinement dans les écoles se déroule tellement bien, que le docteur Arruda précise que les normes de retour à l’école, en septembre, seront revues en fonction des résultats obtenus.

Les conditions de distanciation physique, de port du couvre-visage, de désinfection des jeux et des installations, de même que de lavage des mains seront moins stricts pour les enfants.

Manifestation contre le racisme

Le premier ministre Legault dit avoir préféré ne pas interdire les importantes manifestations qui ont eu lieu la fin de semaine dernière contre le racisme, et ce, même si elles contrevenaient aux règles concernant les rassemblements et les autres critères d’hygiène pour contrer la contagion de la COVID-19.

« J’ai fait le choix de ne pas les interdire. Je comprends très bien que des Québécoises et des Québécois ont le goût de manifester, qu’ils ont un ras-le-bol. Ce n’est pas d’encourager les manifestations, mais de ne pas les interdire », explique-t-il.

Le premier ministre Justin Trudeau, qui a lui-même participé à une manifestation à Ottawa vendredi, dit qu’il est important que les gens puissent s’exprimer, même durant la pandémie, pourvu qu’ils respectent les consignes sanitaires, si nous voulons « arriver à bâtir un monde meilleur ».

Réouverture limitée de la frontière canado-américaine

Le premier ministre Justin Trudeau annonce que les conjointes et conjoints ainsi que les parents d’enfants mineurs pourront rentrer au pays en provenance des États-Unis afin de permettre la réunification des familles. Les ressortissants devront cependant observer une quarantaine stricte de 14 jours une fois de retour au Canada.