| Actualités

9 avril 2020 – Mise à jour des gouvernements face à la pandémie de la COVID-19

Dans le contexte exceptionnel de l’état d’urgence sanitaire actuel, voici un état de situation quant aux récentes décisions et actions des autorités publiques fédérales et provinciales en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Les premiers ministres du Canada et du Québec, Justin Trudeau et François Legault, confirment qu’il faudra plusieurs mois avant de pouvoir retourner à nos vies normales et que, pour y arriver, il faut demeurer disciplinés et respecter les consignes de la Santé publique pour limiter la contagion.

« C’est comme ça qu’on va éviter des milliers de décès », précise M. Trudeau.

Scénarios

Le premier ministre Trudeau souligne que nous sommes à un stade précoce de la pandémie au Canada en comparaison avec de nombreux pays. En ce sens, nos gestes ont encore plus d’importance dans les semaines et les mois à venir pour prévenir la propagation. Il faudra des mois d’efforts en continuant de garder nos distances, de rester chez soi, de se laver les mains souvent pour aider à et éviter une deuxième vague de contagion.

« La première vague pourrait se terminer au début de l’été », précise-t-il.

M. Legault mentionne qu’il reste quelques jours avant d’atteindre le sommet de la contagion au Québec et que la situation actuelle correspond aux projections. Selon les données colligées, 99 % des personnes décédées sont âgées de 60 ans et plus.

« Notre attention doit aller vers les personnes âgées », dit-il.

Réouverture des entreprises, commerces et écoles

Le premier ministre du Québec étudie les scénarios de réouverture des entreprises par phases. Ceuxi-ci comprendront le respect de règles de distanciation de deux mètres pour les travailleuses et travailleurs.

Le directeur national de Santé publique du Québec, le docteur Horacio Arruda, mentionne que les entreprises, commerces et écoles rouvriront graduellement.

La reprise sera autorisée plus tardivement dans le secteur de la restauration. Ce sera encore plus long pour l’industrie du divertissement en raison des rassemblements de personnes.

L’industrie de la construction devrait être l’une des premières à reprendre graduellement ses activités.

 Résidences pour personnes âgées

Le premier ministre du Québec mentionne qu’il y a six résidences publiques où la situation est critique et où des décès sont survenus. Il précise que les efforts sont concentrés à ces endroits, que le port du masque est requis pour toute intervention rapprochée et que les familles sont appelées lorsqu’il y a une personne atteinte de la COVID-19.

Il rappelle que les visites sont interdites dans les résidences à l’exception des personnes en fin de vie pour « des raisons humaines ».

Bonifications salariales en résidences privées

Le premier ministre Legault annonce des bonifications salariales de 4 et 8 % pour les infirmières et infirmiers, les auxiliaires ainsi que les préposé(e)s aux bénéficiaires travaillant dans les résidences privées. La hausse salariale est rétroactive au 13 mars et identique à celle du réseau public. L’augmentation de 4 $ du taux horaire pour les préposé(e)s aux bénéficiaires préalablement annoncée est maintenue.

 Prestation canadienne d’urgence

Le premier ministre du Canada mentionne que plus de 4,5 millions de demandes ont été traitées et que les gens qui ont perdu leur emploi reçoivent déjà leur aide financière.

M. Trudeau précise que le gouvernement maintiendra les programmes d’aide financière aussi longtemps qu’il le faudra, même si cela devait durer plusieurs mois. « On sera là pour vous aider », rassure-t-il.

Hommages

M. Trudeau souligne le sacrifice des personnes de la bataille de la crête de Vimy, il y a plus de 100 ans, en comparant leur courage à ceux de nos médecins, infirmières et infirmiers « qui mettent leur vie en péril pour nous aider ».

M. Legault rend hommage aux aîné(e)s qui ont bâti le Québec envers qui nous avons un devoir de mémoire.

« Ils et elles ont bâti une société plus juste, plus riche et plus belle. Nous avons un devoir de les protéger. On leur doit cela. »