Galerie d’art Stewart Hall

La Galerie d’art propose une dizaine d’expositions par année présentant des artistes professionnels locaux, nationaux et internationaux explorant une multitude de thèmes, de démarches et de médiums.
COVID-19 – Restrictions d’accès et ajout de mesures préventives du 1er au 28 octobre prochain

  • La galerie d’art, le coin jeunesse et la salle de lecture du centre culturel Stewart Hall sont fermés au public.
  • L’horaire du bâtiment est modifié comme suit : du lundi au vendredi, 8 h 30 a 16 h 30 ; fermé samedi et dimanche.
  • Le centre communautaire Noël-Legault est fermé au public.
  • Les spectacles prévus sont annulés.
  • Les ateliers et la programmation culturelle seront maintenus, modifiés ou annulés, selon le cas.
  • Les personnes inscrites seront informées.

Consultez régulièrement le calendrier, le programme de loisirs et le carnet culturel pour connaître les mises à jour de ces activités.

 

BACA 2020 – Honorer nos affinités

La Galerie d’art Stewart Hall est fière d’accueillir l’exposition BACA 2020 dans ses locaux.

Initiée en 2012 par la galerie Art Mûr, la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA) est un événement primordial pour reconnaître et soutenir l’art et les artistes autochtones contemporains.

Dans les cultures autochtones, le concept de parenté va au-delà des liens du sang, des unions et de l’adoption. L’expression « toutes nos relations » englobe les personnes présentes et absentes, les créatures vivantes ainsi que les écosystèmes. Les oeuvres d’art de Kahwatsiretátie témoignent de ces innombrables affinités : entre les femmes et leurs aînées, entre les êtres déracinés, errant à la recherche d’un chez soi, entre chasseurs et animaux, ou encore au sein d’une famille, tissant des liens intergénérationnels et d’amitié.

Après les avoir découvertes en ligne, le public est invité à apprécier les œuvres en personne :

Du 16 août au 27 septembre
Du lundi au dimanche, 13 h à 17 h
Mercredi, 13 h à 21 h
(Fermé le samedi en août)

 

Suivez les événements de la BACA en ligne

Retrouvez de nombreux événements en ligne à baca.ca.

 

Jeudi 23 avril – Cérémonie de lancement sur Facebook

  • Lancement de la Biennale d’art contemporain autochtone (BACA), 5e édition
    Jeudi 23 avril, de 17 h à  20 h
    Rendez-vous sur la page Facebook de la BACA
  • Cérémonie présidée par les Aînés de la communauté de Kahnawà:ke : un moment de recueillement et de reconnaissance de l’accueil qui nous est fait par les Gardiens de ce territoire.
  • Présentation des projets : David Garneau, Faye Mullen et rudi aker, commissaires des expositions
  • 5 à 7 en streaming.

 

Suivez la BACA sur les réseaux sociaux

 

Démystifier l’art en ligne – Mot du commissaire David Garneau

Commissaire de la 5e édition de la Biennale d’art contemporain autochtone, David Garneau nous présente les artistes de l’exposition à la Galerie d’art Stewart Hall et nous aide à comprendre leurs œuvres.

Artistes : Warren Cariou, Kay Mayer, Dylan Miner, Margaret Orr, Máret Ánne Sara, Rainer Wittenborn et Claus Biegert

Cliquez sur la vidéo ci-dessous.

 

Table ronde

Dans le cadre de cette table ronde, les panélistes discutent des méthodes de conservation et d’engagement communautaire de la BACA et examinent l’avenir de l’art contemporain autochtone sur l’île de la Tortue.

Animation : David Garneau, conservateur et professeur

Panélistes : rudi aker, artiste; Faye Mullen, artiste

 

Matière, masse et poussière

Le projet / Les artistes

La Galerie d’art Stewart Hall présente l’exposition Matière, masse et poussière, qui réunit le travail de David Armstrong Six, de Leyla Majeri, de Stefan Sollenius et de Thea Yabut. Par leur combinaison de matières, les œuvres de ces artistes éveillent nos sens et trouvent leur autonomie dans un monde qui semble presque analogue, poussant à des réflexions philosophiques, écologiques et politiques.

Inspirées par des idées de structures, d’architecture et d’écologie, et poussées par un désir de création bien senti, les œuvres de cette exposition se posent à la frontière entre ce qui est reconnaissable et ce qui ne l’est pas. Matière, masse et poussière prennent leur place au sein de l’espace, espace qui se trouve transformé par des créations dont la matérialité palpable parle d’elle-même, et concède à toutes une présence douce et affirmée.

Artistes : David Armstrong Six, Leyla Majeri, Stefan Sollenius, Thea Yabut
Commissaire : Manel Benchabane

Visite virtuelle de l’exposition

 

Leyla Majeri

Leyla Majeri cultive l’objet de la manière dont on cultive un jardin. Papier, carton et plâtre à l’état brut et aux couleurs vives sont en interaction, négocient l’espace et les formes en construction. Alors que les structures et fondations qui se chevauchent semblent instables, chaque élément a son rôle à jouer. Le paysage imaginé qui résulte de ces arrangements porte un discours à la fois critique et fantaisiste, cherchant à repenser les normes qui se cultivent dans la manière d’appréhender ce qui fait monde. Ses créations réaffirment ainsi les liens écologiques entre l’imaginaire, la nature et le politique.

 

Thea Yabut

Thea Yabut décompose d’anciens dessins qu’elle broie dans un mélangeur et y ajoute colle, craie et pigments. Avec la pulpe ainsi créée, elle compose des formes qui lui rappellent le monde animal et végétal. Les couleurs qui émanent du matériel, des roses fades et gris obscurs, composent ses œuvres à la beauté énigmatique. Les œuvres de Thea Yabut se fondent sur les murs de la Galerie, devenant par endroit comme une seconde peau.

 

David Armstrong

Les sculptures de David Armstrong Six se présentent tels des assemblages réunissant formes, textures et couleurs. Ici, les différentes matières, notamment le plâtre, le verre, le métal et le bois, s’amalgament les unes aux autres pour constituer des sculptures singulières. Les masses se juxtaposent et s’accordent pour former des compositions à la fois poétiques et intrigantes.

 

Stefan Sollenius

Les œuvres de Stefan Sollenius sont issues de ses préoccupations au sujet de la matière, tant dans la vie de tous les jours que dans le monde du travail. Ainsi, l’artiste s’interroge sur le côté pratique du matériel, sa fonction dans l’espace et sa durabilité. Alors que les œuvres de Sollenius agissent presque à titre de mobilier et qu’elles se confondent habilement avec l’architecture de la galerie, elles imposent une présence forte et sensorielle. La matière, un mélange de ciment, de sable, de peinture et de jute, se dégrade peu à peu, jusqu’à n’être plus que poussière. Elle révèle sa fragilité inhérente et son futur incertain.

 

La galerie d'art en bref

Historique

La Galerie d’art Stewart Hall est située au troisième étage de la magnifique maison construite par Charles MacLean en 1905. Cédée à la Ville de Pointe-Claire en 1954 par May Beatrice Stewart pour la somme symbolique de 1 $, la demeure devient le Centre culturel Stewart Hall en 1959.

Mme Vi Duncanson, qui avait un rôle clé dans la fondation du Centre, en devient la directrice administrative. Elle lance alors l’idée d’ouvrir une galerie d’art dans le Centre et obtient le mandat officiel de réaliser le projet. Elle est soutenue par Dr. Evan Turner, directeur du Musée des beaux-arts de Montréal, Jean-Paul Morisset, directeur des Services de diffusion du Musée des beaux-arts du Canada, le professeur Winthrop Judkins de l’Université McGill, et sa femme Helen Judkins La Galerie d’art Stewart Hall ouvre ses portes au public en 1963.

Mais bien avant l’ouverture officielle de la Galerie, la maison MacLean avait déjà une vocation de galerie d’art : on y présentait des expositions dans le grenier au troisième étage.

 

Au programme

Œuvrant principalement en art contemporain, la Galerie d’art participe activement au développement de l’art actuel du Québec et du Canada, par la reconnaissance des artistes établis et l’encouragement d’artistes de la relève. Grâce à ses programmes de médiation culturelle et d’activités éducatives (ateliers, causeries, projections, rencontres), la Galerie d’art Stewart Hall favorise la participation de la communauté et contribue à rendre l’art accessible à tous.

Pour plus de renseignements sur la programmation de la Galerie d’art, consultez le Carnet culturel ou le calendrier des événements.

 

Expositions antérieures

Boutique

176, chemin du Bord-du-Lac – Lakeshore (2e étage)
Pointe-Claire (Québec) H9S 4J7
514 630-1221


Heures d’ouverture
Du lundi au vendredi : 13 h à 17 h
Mercredi : 13 h à 21 h
Samedi : 9 h 30 à 17 h
Dimanche: 13 h à 17 h 

La boutique propose une vaste sélection d’objets artisanaux contemporains de qualité, créés par plus de 90 artisans canadiens dont la plupart viennent de la grande de métropolitaine. Une large gamme d’objets fonctionnels et décoratifs y sont offerts : bijoux, vitraux, verre soufflé, poterie, paniers, tissus, objets de bois et articles issus de techniques mixtes.


Visitez le Coin jeunesse !

Articles variés pour les enfants, conçus et faits à la main par des artistes locaux.


Vente de livres usagés

Des livres sont mis en vente à très bon prix dans la salle de lecture. Les profits sont versés aux Amis de Stewart Hall.

 

Processus de soumission d’un dossier de projets d’exposition

Mandat de la Galerie d’art Stewart Hall

La Galerie d’art Stewart Hall présente des expositions professionnelles de grande qualité explorant une multitude de thèmes, de démarches et de médiums. Œuvrant principalement en art contemporain, elle participe activement au développement de l’art actuel du Québec et du Canada, par la reconnaissance des artistes établis et l’encouragement d’artistes de la relève. Grâce à ses programmes de médiation culturelle et d’activités éducatives – ateliers, causeries, projections, rencontres – la Galerie d’art Stewart Hall favorise la participation de la communauté et contribue à rendre l’art accessible à tous.

 

Programmation annuelle des expositions

La programmation annuelle prévoit sept expositions d’environ six semaines chacune. Parmi elles, l’exposition organisée annuellement du mois d’octobre au mois de décembre est consacrée au renouvellement de la collection de l’Artothèque de Stewart Hall. Le choix des six autres expositions est établi par un comité interne qui assure la diversité et la cohérence de l’ensemble de la programmation.

 

Dossiers admissibles

Les commissaires et les artistes professionnels, toutes origines et toutes formes d’art confondues, peuvent soumettre leur dossier à la Galerie d’art Stewart Hall. Selon la Loi sur le statut professionnel des artistes, un artiste professionnel : se dédie à ses œuvres, voit ses œuvres exposées, produites ou publiées, est reconnu comme tel par ses pairs, une mention d’honneur, une récompense, un prix, une bourse, une nomination à un jury ou tout autre moyen de même nature.

 

Contenu du dossier

La soumission doit contenir les éléments suivants (en français ou en anglais) :

  • Un énoncé de projet décrivant le thème, l’approche, le contenu de la proposition d’exposition et le lien entre les différents artistes, s’il y a lieu
  • 10 à 15 images du travail récent de chaque artiste, accompagnées d’une liste descriptive
  • Le curriculum vitae de chaque artiste et celui de la ou du commissaire ou de toute autre personne impliquée
  • Tout autre document jugé pertinent à l’appréciation du dossier (dossier de presse, catalogues d’exposition, etc.)

 

Date et délai de soumission

Les dossiers peuvent être soumis à tout moment de l’année. Toutefois, ils ne seront analysés qu’une à deux fois par an, et ce sur une base irrégulière. Il faut donc compter jusqu’à douze mois pour l’obtention d’une réponse.

Pour des raisons environnementales, nous privilégions les envois par courriel. Les propositions doivent être adressées à la Galerie d’art Stewart Hall et transmises par voie informatique à stewarthall@pointe-claire.ca. Dans le cas d’un envoi postal, joindre une enveloppe prépayée et adressée si vous souhaitez récupérer le matériel envoyé.

 

Soumission d’œuvres à l’Artothèque de Stewart Hall

L’Artothèque a ouvert ses portes en 1967 dans le cadre du centenaire du Canada. Depuis, elle joue un rôle actif dans la promotion et la diffusion de l’art au sein de la communauté, offrant annuellement au public plus de 110 œuvres d’art contemporain pour achat ou location.

Chaque année, l’Artothèque renouvelle sa collection et invite les artistes à soumettre leurs œuvres aux membres du jury. Les œuvres sélectionnées, incluant dessins, peintures, photographies, estampes et techniques mixtes, sont d’abord exposées à la Galerie d’art et sont ensuite disponibles pour la vente ou la location.

 

Pour recevoir les appels de soumission de l’Artothèque, inscrivez-vous en cliquant ICI.

Murale historique dans le village de Pointe-Claire

Les artistes du collectif ArtduCommun se sont plongés dans les archives de l’histoire de Pointe-Claire pour s’inspirer et créer une murale où s’amalgament des représentations visuelles de différentes époques. L’omniprésence du lac Saint-Louis, qui agit ici comme liant, vient réitérer l’importance de l’eau dans l’histoire locale. Les scènes nautiques, de villégiature et d’agriculture constituent des bribes de la mémoire collective qui seront révélées aux passantes et aux passants d’ici la fin de l’été.

Le collectif de peintres muralistes ArtduCommun a été fondé en 2006 par Jasmin Guérard-Alie et Simon Bachand. Il compte à son actif plus de quarante murales, dont plusieurs d’envergure, à Montréal et dans les environs.

En savoir plus

 

Infolettre

Abonnez-vous à l’infolettre de la Galerie d’art !

Soyez informés des prochaines expositions et activités.

En vertu de la Loi canadienne anti-pourriel, vous devez vous inscrire à nouveau afin de continuer à recevoir l’infolettre de la Galerie d’art. Une nouvelle inscription est requise si votre ancien abonnement est antérieur au 1er juillet 2017.

Abonnez-vous en cliquant ici.

Consultez notre dernière infolettre.

Renseignements

Pour plus de renseignements, téléphonez au 514 630-1254, poste 1778, ou écrivez à manel.benchabane@pointe-claire.ca.

Galerie d’art
176, chemin du Bord-du-Lac – Lakeshore
Pointe-Claire (Québec) H9S 4J7
514 630-1254
Voir sur la carte

Les lignes d’autobus 211, 405, 411 et 485 permettent de se rendre à la Galerie d’art à partir du métro Lionel-Groulx. Pour en savoir davantage, consultez le www.stm.info.

Heures d’ouverture
Du lundi au dimanche : 13 h à 17 h
Mercredi : 13 h à 21 h

Entrée libre. Accessible par ascenseur.

Galerie