Zéro déchet

Mise à jour : 19 mai 2021

Le Défi zéro déchet de la Ville de Pointe-Claire s’est déroulé de septembre 2020 à janvier 2021. Les différents onglets de la page ont été alimentés au fil du défi grâce aux ateliers et aux expériences des familles participantes. Visitez les sections pour y découvrir le processus, les résultats ainsi que des trucs et astuces. Cela représente une belle occasion d’en apprendre davantage et peut-être, de vous lancez votre propre défi zéro déchet!

  Pour une meilleure lecture  sur votre téléphone, il est recommandé de tourner votre appareil à l’horizontal.

Cliquez sur une section pour afficher l’information correspondante.

 

LE PROJET

De septembre 2020 à janvier 2021, neuf familles ont participé au premier Défi zéro déchet de la Ville de Pointe-Claire. Cette expérience les a amenées à adopter les meilleures pratiques de gestion des matières résiduelles en réponse aux nouveaux défis environnementaux.

Pour ce faire, dès le départ, les familles participantes ont pu compter sur un diagnostic de leurs habitudes de vie afin d’établir des objectifs réalistes de réduction de leurs matières résiduelles. Pour les atteindre, elles ont intégré à leur quotidien de nouvelles habitudes : choisir les produits ayant le moins d’emballage, évaluer le caractère de leur achat : est-ce un achat essentiel ou non?, fabriquer leurs propres produits et prioriser les produits réutilisables.

Tout au long de leur parcours, les familles ont bénéficié d’un service d’accompagnement incluant des ateliers, des conseils, des groupes d’échanges et des lectures pour approfondir leur connaissance sur le mode de vie zéro déchet et les aider à adopter les meilleures pratiques.

LES FAMILLES

Famille Sayed – District 1

Famille de trois générations comprenant trois adultes et deux enfants.
Objectif de réduction : 20 %

Nous voulons participer au défi afin de contribuer à réduire notre empreinte carbone et ainsi offrir une société durable à nos enfants. Nous avons choisi de nous établir à Pointe-Claire pour son esprit de communauté et ses pratiques innovantes en développement durable. Notre participation au défi nous permet de mettre en pratique ces valeurs et de jouer un rôle actif dans la préservation de la nature et de ses ressources. 

Famille Grajdieru – District 2

Famille comprenant deux adultes, un enfant, deux chiens et deux chats.
Objectif de réduction : 20 %

Nous sommes une famille déjà bien engagée dans un processus pour réduire notre empreinte écologique : nous compostons, nous recyclons, nous nous assurons de disposer de nos résidus domestiques dangereux de la bonne façon, nous limitons nos achats (réduction) et nous réutilisons autant que possible. Nous voulons obtenir plus d’astuces pour être encore plus efficaces, principalement pour réduire la quantité de matières dans notre bac de recyclage. Ce défi nous motivera à être plus « verts »!

Famille Robson – District 3

Famille comprenant un adulte, deux adolescents et un chien.
Objectif de réduction : 20 %

Nous nous affairons déjà à réduire nos déchets par le compostage et le recyclage. Nous réduisons par ailleurs assurément nos achats non essentiels, mais beaucoup de choses réussissent néanmoins à se faufiler chez nous! Réutiliser, revaloriser et donner font partie de nos pratiques pour éviter que des objets se retrouvent à la poubelle. Nous sommes certains qu’il y a encore plusieurs astuces qui nous permettraient de réduire notre quantité de matières résiduelles davantage!

Famille Oldeman – District 4

Famille comprenant deux adultes et deux enfants.
Objectif de réduction : 20 à 40 %

Nous nous sentons interpellé(e)s par tout ce qui touche la pollution, les changements climatiques et l’importance de réduire notre empreinte écologique. Nous effectuons déjà plusieurs gestes en ce sens, mais nous sommes certains que nous pourrions en faire plus. Nous ne sommes pas convaincu(e)s qu’il est possible pour notre famille d’éliminer complètement nos déchets, mais nous souhaitons en apprendre davantage et faire mieux!

Famille Roy – District 5

Famille comprenant deux adultes et deux enfants.
Objectif de réduction : 20 à 40 %

Comme toutes les familles avec de jeunes enfants, nous manquons de temps et trouvons l’équilibre travail-école-famille assez difficile. Nous sommes aussi conscients que nous consommons beaucoup et nous tentons de diminuer nos déchets, mais cela semble nous prendre beaucoup de temps. En participant à ce projet, nous espérons acquérir de nouvelles connaissances, des ressources et de nouveaux outils pour nous aider. Nous trouvons que c’est un projet inspirant et rassembleur pour notre famille.

Famille Mack – District 6

Famille comprenant quatre adultes et un chien.
Objectif de réduction : 20 à 40 %

Nous faisons déjà beaucoup d’efforts pour réduire nos déchets. Nous aimerions en apprendre davantage sur la réduction des déchets à l’achat et apprendre à faire plus de choses nous-même. Nous souhaitons que nos garçons, de jeunes adultes en accord avec les principes, s’impliquent mieux dans la réduction des déchets. Nous espérons que ce défi nous permettra de partager nos connaissances avec les autres.

Famille Korf – District 7

Famille comprenant trois adultes et un chien
Objectif de réduction : 20 à 40 %

Nous nous sentons interpellés par les changements climatiques et leur impact sur l’environnement. Nous croyons que nous pouvons faire une différence. Comme la plupart des gens, nous faisons de notre mieux, mais nous ne sommes pas certains de le faire de la bonne façon. Le Défi nous permettra d’en faire plus, d’en apprendre plus pour ensuite partager nos connaissances.

Famille Gonzalez-De la Pena – District 8

Famille comprenant deux adultes et deux enfants.
Objectif de réduction : 20 à 40 %

Conscients que certaines matières que nous déposons dans le bac de recyclage peuvent se retrouver dans les sites d’enfouissement, il nous est apparu que la meilleure façon d’éviter cela est de travailler à la réduction à la source et de diminuer nos déchets. Le Défi zéro déchet est une bonne façon de nous y mettre!

Famille Homan – Conseil municipal

Famille comprenant deux adultes retraités.
Objectif de réduction : 20 %

À titre de conseillère, je crois qu’il est important de mieux comprendre les enjeux qui sont importants pour les citoyennes et les citoyens de Pointe-Claire. À titre personnel, mon mari et moi nous appliquons à poser des gestes soucieux de l’environnement, mais sommes conscient(e)s que nous pouvons toujours en apprendre plus! C’est la voie à suivre.

RÉSULTATS

Les neuf familles ayant participé au Défi zéro déchet de la Ville de Pointe-Claire ont établi des objectifs de réduction de leurs matières résiduelles étant propre à leur réalité. Voici un bilan des résultats analysé à la fin du processus.

Malgré les défis supplémentaires engendrés par la pandémie, nous avons constaté que les familles ont su faire preuve de détermination qui s’est soldée par un succès à souligner :

  • 63 % d’entre elles ont atteint ou dépassé leur objectif de réduction de matières résiduelles.
  • En moyenne, les familles ont réduit de 44 % leurs déchets domestiques pendant les quatre mois du défi.
  • Trois familles ont diminué leur production de matières recyclables, dont une à plus de 50 %.
  • Bien que ce n’était pas un objectif, les familles ont diminué leur production de matières organiques de 11 %, ce qui signifie une diminution du gaspillage aliment.

Au terme de leur projet, voici ce que les familles ont échangé à propos de leurs apprentissages :

« Le Défi nous a ouvert les yeux. Nous avons non seulement acquis des connaissances sur la réduction de déchets, mais également sur les achats essentiels. »

« Avec quelques changements et un peu de préparation, il est facile de réduire de façon significative sa quantité de déchet. »

« Nous voulons poursuivre l’aventure. Notre objectif serait d’éliminer le plastique au maximum de nos vies et de réduire notre consommation en général. »

« Nous avions déjà entrepris des actions pour réduire notre impact. Le défi a été un accélérateur, c’est le motivateur qui nous a permis d’atteindre nos objectifs plus rapidement. »

LES BONS COUPS

Le mode de vie zéro déchet se construit un geste à la fois. À la base de ce changement, une des meilleures astuces est de se poser des questions. Avant d’acheter un produit, nous pouvons nous interroger sur le besoin derrière l’achat, la provenance du produit, son cycle de vie, les alternatives offertes, ou encore comment nous allons nous en départir. Ensuite, nous pouvons questionner nos habitudes et cibler celles qui peuvent être changées.

Pour vous guider, voici quelques exemples d’astuces que les familles participant au Défi partagent avec nous.

Alimentation et épicerie

  • Acheter les fruits et les légumes en grande quantité.
  • Prioriser les produits locaux et de saison.
  • Utiliser des procéder de conservation : la congélation, la mise en conserve, le fumage (ces techniques vont de pair avec l’achat en grande quantité).
  • Apporter des sacs réutilisables et utiliser des sacs en filets réutilisables pour l’achat de fruits et légumes.
  • Favoriser les contenants réutilisables : apporter sa bouteille d’eau, son café, préparer ses boissons dans un thermos plutôt que d’arrêter sur la route.
  • Opter pour l’achat en vrac pour éviter les emballages et acheter la quantité requise.
  • Éviter les emballages en plastique et privilégier les emballages réutilisables.
  • Utiliser des serviettes en tissu plutôt que des serviettes en papier.
  • Pour éviter le gaspillage alimentaire :
    • Acheter seulement les ingrédients et les quantités nécessaires
    • Diminuer les portions
    • Faire l’épicerie en fonction de recettes précises.

Collectes

Un tri rigoureux des matières résiduelles permet de limiter la quantité de matières envoyées dans les sites d’enfouissement, améliorant de ce fait notre impact environnemental.

  • Consigner ses cannettes et ses bouteilles autant que possible.
  • Pour faciliter le tri de ses matières, ajouter des contenants pour les différentes collectes dans la maison : un pour les matières organiques dans la salle de bain et un pour les matières recyclables dans le bureau.
  • Faire du feuillicyclage : déchiqueter les feuilles tombées avec la tondeuse afin qu’elles se décomposent au sol.

Produits ménagers

Produits usagers et de seconde main

  • Acheter des électroménagers usagers
  • Magasiner dans les friperies pour réduire l’utilisation de tissu, tout en économisant
  • Récupérer jouets ou objets du quotidien de son réseau ou des sites de vente d’objets seconde main.
  • Emprunter des appareils de son réseau et prêter les siens.

Fêtes

  • À l’Halloween, faire des recettes avec les citrouilles plutôt que de s’en départir dans le bac des matières organiques.
  • Créer ses costumes avec les objets du quotidien et de vieux tissus.
  • Emballer les cadeaux de façon écologique (foulards, sac réutilisable, etc.)
  • Fabriquer ses décorations et les conserver pour les années suivantes.
  • Utiliser de la vaisselle réutilisable ou choisir des matériaux compostables.
  • S’assurer que les bacs de récupération des différentes matières soient facilement accessibles (organiques, recyclables, déchets)

 

Peu importe de quelle façon vous procédez, gardez en tête que la réduction des déchets à la source est un mouvement progressif. Allez-y une action à la fois sans vous mettre de pression et vous réaliserez rapidement qu’il est possible d’y arriver!

2021

Réussir sa transition vers le zéro déchet

Transiter vers un mode de vie zéro déchet se fait de façon différente pour chacune ou chacun; il n’y a pas de formule unique. Si les conseils des experts sont utiles, il faut néanmoins les adapter à son propre contexte de vie.

Lire la suite

Mise en ligne

3 mai 2021

Le 3e R : Réutiliser/Réparer

Le mouvement zéro déchet est basé sur la méthode des 5R, ou des 4R et 1C, en français : Refuser, réduire, réutiliser/réparer, recycler et composter. Ces quelques mots donnent une direction à nos actions, avec l’objectif de consommer moins et mieux.

Lire la suite

Mise en ligne

2 mars 2021

Le zéro déchet dans la salle de bain

Pour réaliser une transition vers un mode de vie zéro déchet en douceur, une astuce consiste à commencer une pièce de la maison à la fois. Cela permet de ne pas s’éparpiller et de rester motivé(e) devant les efforts à fournir. La salle de bain est un bon point de départ, puisqu’il s’agit souvent de la ou des plus petite(s) pièce(s) de la maison. De plus, l’offre de produits cosmétiques et d’hygiène en vrac ne cesse d’augmenter.

Lire la suite

Mise en ligne

15 janvier 2021

 

2020

Les emballages

Lorsqu’on parle d’emballages, on pense souvent aux matériaux à usage unique. Pourtant, plusieurs options plus écologiques et réutilisables s’offrent à nous. Dans cette chronique, nous vous présentons différents types d’emballages, de l’option à usage unique aux alternatives originales et réutilisables pour les remplacer.

Lire la suite

Mise en ligne

21 décembre 2020

Un temps des fêtes écologiques

Si elle est synonyme de forte consommation, la période des Fêtes peut aussi être l’occasion de poser des gestes pour continuer de réduire son empreinte écologique. Voici quelques trucs et astuces pour commencer. À chacune et chacun de voir comment rallonger sa liste!

Lire la suite

Mise en ligne

11 décembre 2020

Le ménage de la maison zéro déchet

Tendre vers un mode de vie zéro déchet nous ramène souvent autour de la cuisine. Pourtant, nos habitudes ménagères gagnent elles aussi à être scrutées! Voici donc quelques trucs et recettes pour un ménage zéro déchet.

Lire la suite

Mise en ligne

4 décembre 2020

Le zéro déchet dans la cuisine

Quand on parle de réduction à la source ou de transition vers un mode de vie zéro déchet, l’objectif peut sembler inatteignable. Une façon de s’organiser dans cette démarche est de mettre en place des solutions pièce par pièce, dans la maison.

Lire la suite

Mise en ligne

17 novembre 2020

Le compostage domestique en parallèle de la collecte des matières organiques

La Ville de Pointe-Claire offre depuis plusieurs années la collecte des matières organiques. Une deuxième alternative permet toutefois d’utiliser ses matières organiques pour faire son propre compost et nourrir son jardin ou son potager. Il s’agit du compostage domestique.

Lire la suite

Mise en ligne

28 octobre 2020

Valoriser les feuilles d’automne

Année après année, l’automne offre un magnifique spectacle de couleurs, en campagne comme en ville. Une fois les feuilles tombées sur son terrain, il existe plusieurs façons écologiques de les valoriser pour conserver le rôle naturel de cette matière organique.

Lire la suite

Mise en ligne

23 octobre 2020

Lutter contre le gaspillage alimentaire

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (ou FAO) estimait en 2011 au niveau mondial, le tiers de la production totale d’aliments perdu ou gaspillé chaque année. Dans une étude de 2019, des chercheurs estiment à 30 % de la nourriture disponible au Canada, le gaspillage alimentaire qui aurait pu être évité. Cela représente 11,2 tonnes d’aliments, soit le volume nécessaire pour nourrir tous les Canadiens pendant 5 mois.

Lire la suite

Mise en ligne

16 octobre 2020

Un premier geste facile pour réduire ses déchets au quotidien : la boîte à lunch zéro déchet

Si, à la maison, il est facile d’utiliser des articles lavables, on en perd souvent le réflexe lorsqu’il est question des dîners sur son lieu de travail, à l’école ou à l’extérieur. Il existe cependant quelques habitudes simples à adopter.

Lire la suite

Mise en ligne

7 octobre 2020

La réduction à la source pour un mode de vie zéro déchet

Un meilleur tri pour une meilleure planète

Le gouvernement du Québec a imposé aux villes de la province l’objectif de récupérer 70 % de ses matières recyclables d’ici 2020. La Ville de Pointe-Claire, en 2019, avait déjà atteint un taux de récupération de 78 %. Cette performance a été rendue possible grâce aux efforts soutenus des citoyennes et des citoyens dans le tri de leurs matières résiduelles.

Lire la suite

Mise en ligne

2 octobre 2020

Le mouvement zéro déchet a-t-il sa place face à la COVID-19?

Ces derniers mois, la pandémie de la COVID-19 s’est immiscée dans toutes les sphères de notre vie. Télétravail, fermeture des écoles, réduction des déplacements, des sorties et des contacts humains, resserrement des directives d’hygiène et de salubrité, nous avons toutes et tous dû repenser notre quotidien.

Lire la suite

Mise en ligne

29 septembre 2020

CRÉER SES OBJECTIFS ZÉRO DÉCHET

Vous désirez poser des gestes concrets pour limiter votre impact sur l’environnement et tendre vers le zéro déchet, voici quelques pistes pour développer vos objectifs.

Pour établir un diagnostic de votre situation et définir vos objectifs : remplissez ce questionnaire. Il vous donnera un portrait des gestes que vous posez déjà, des habitudes que vous pouvez modifier et des comportements que vous devriez adopter.

Il vous est également possible de cibler des matières que vous retrouvez souvent dans vos déchets domestiques, vos matières recyclables ou vos matières organiques et pour lesquelles des alternatives existent.

Peu importe de quelle façon vous procédez, gardez en tête que la réduction des déchets à la source est un mouvement progressif. Allez-y une action à la fois sans vous mettre de pression et vous réaliserez rapidement qu’il est possible d’y arriver!

LES BOÎTES À LUNCH ZÉRO DÉCHET

Si, à la maison, il est facile d’utiliser des articles lavables, on en perd souvent le réflexe lorsqu’il est question des dîners sur son lieu de travail, à l’école ou à l’extérieur. Il existe cependant quelques habitudes simples à adopter.

  1. L’ensemble zéro déchet

Opter pour une bouteille d’eau réutilisable. Comme une grande variété de formes et de couleurs se trouvent sur le marché, il est facile de se procurer un modèle qui corresponde à nos goûts et à nos besoins. Et si on oublie sa bouteille, il est toujours possible de se servir de l’eau dans… un verre ou dans une tasse à café! On peut ainsi facilement éliminer la bouteille d’eau en plastique à usage unique. Celle-ci, généralement faite de PETE (plastique no.1), n’est pas conçue pour être utilisée à plusieurs reprises.

Pour éviter les petits contenants de jus et les pailles en plastique, l’achat de boissons dans des bouteilles grand format permet de remplir des petites bouteilles ou gourdes réutilisables qui se placeront bien dans la boîte à lunch.

Choisir un ensemble d’ustensiles lavables et réutilisables, accompagnés d’une serviette en tissu, à mettre dans sa boîte à lunch, dans son tiroir de bureau ou dans son sac permet d’en finir avec les ustensiles en plastique à usage unique non recyclables et non compostables et des serviettes en papier.  Après tout, ces ustensiles prennent autant de place dans les sacs que ceux en plastique. Cependant, ils ne finissent par à la poubelle après les repas! De plus ces articles se trouvent déjà à la maison. Il n’est donc pas nécessaire de s’acheter des ensembles neufs. Une astuce pour ne pas les oublier : toujours avoir un ensemble en double dans son bureau ou son sac! Certains milieux de travail équipent par ailleurs leur cuisine ou cafétéria de quelques lots d’ustensiles en acier inoxydable à usage commun.

Apporter une tasse de la maison pour boire son café au bureau. Comme pour l’eau, les boissons chaudes peuvent être servies dans une tasse à café ou à thé lavable.  En déplacement, ou si l’on préfère le café ou le thé préparé dans des commerces, les tasses isothermes sont tout à fait appropriées.

  1. Éliminer les emballages de sa boîte à lunch

Les sacs à sandwiches ou à collations en plastique à usage unique peuvent être remplacés par des petites boîtes ou des sacs réutilisables, en tissu ciré ou en silicone. Les restes du souper de la veille peuvent être mis dans des boîtes de grade alimentaire ou dans des contenants isothermes. Ils constitueront un excellent repas du midi pour les enfants comme pour les adultes.

Le yogourt peut être acheté en gros format et servi dans des petits contenants réutilisables.

Pour ce qui est des desserts ou collations déjà emballés, de type barres tendres ou biscuits, on peut les acheter en vrac ou en grosse quantité, les conserver dans une boîte bien hermétique et les mettre dans de petits contenants individuels réutilisables chaque jour. Cette solution est souvent plus économique. Toutefois, plusieurs recettes permettent de les cuisiner à la maison, pour ensuite les servir dans des contenants réutilisables.

Une boîte à lunch zéro déchet implique inévitablement une plus grande quantité de vaisselle à laver. Plusieurs articles réutilisables peuvent être placés dans le lave-vaisselle. Pour favoriser une longue durée de ses articles, il est important de les rincer rapidement après leur utilisation pour éviter la formation de moisissures.

Peu importe de quelle façon vous procédez, gardez en tête que la réduction des déchets à la source est un mouvement progressif. Allez-y une action à la fois sans vous mettre de pression et vous réaliserez rapidement qu’il est possible d’y arriver!

 

Suggestions de livres :

  • Les lunchs / Geneviève O’Gleman, nutritionniste ; photographe, Maude Chauvin. Montréal, Québec, Les Éditions de l’Homme, 2019.
  • Mon premier livre de recettes : recettes testées par des milliers d’enfants! avec Les ateliers cinq épices ; par Julie Leclerc [et 3 autres], Saint-Lambert (Québec), Dominique et compagnie, 2019
  • Boîte à lunch antiroutine : 100 idées repas inspirées pour petits et grands, l’Escouade culinaire ; recettes, Amélie Barbeau [et 7 autres] ; photographies, Michel Paquet, Laval (Québec) Canada, Guy Saint-Jean Éditeur, 2019

FABRICATION DE PRODUITS MÉNAGERS

Écrit en collaboration avec la Coopérative Incita

Tendre vers un mode de vie zéro déchet nous ramène souvent autour de la cuisine. Pourtant, nos habitudes ménagères gagnent elles aussi à être scrutées! Voici donc quelques trucs et recettes pour un ménage zéro déchet.

Les outils

Inutile d’acheter des essuie-tout réutilisables ou des chiffons particuliers pour faire le ménage! Vos vieilles chaussettes sont très efficaces pour épousseter (enfilez une chaussette sur une main et tenez un vaporisateur dans l’autre)! Les vieux draps ou vêtements feront aussi d’excellents chiffons de nettoyage. Une fin de vie rêvée pour tous les tissus de la maisonnée!

Les produits ménagers maison

Les produits ménagers maison présentent de nombreux avantages :

  • la réduction des coûts. Plusieurs des solutions proposées dans cette chronique sont réutilisables ou se font à partir d’ingrédients de base peu dispendieux.
  • la réduction du temps investi pour la gestion de ses produits. Comme les produits réutilisables ne nécessitent pas de rachat, ils nous permettent de gagner du temps. De plus, les recettes proposées ici sont faciles et rapides à faire.
  • le respect de l’environnement. Opter pour des objets réutilisables plutôt que jetables et utiliser des ingrédients sains pour l’environnement allège bien sûr notre empreinte environnementale.
  • la réduction de notre exposition à des produits toxiques nocifs pour notre santé. Cet avantage souvent oublié est tout aussi important et s’applique à la fois aux produits maison et aux produits écologiques vendus en vrac. Nombre de produits ménagers courants contiennent des ingrédients ayant un impact sur la qualité de notre air et donc, sur notre santé.

La lessive

Plusieurs choix s’offrent à nous pour remplacer les produits à lessive, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients. Faites des tests pour trouver ce qui vous convient. Si rien ne répond à vos attentes, essayez le détergent en vrac.

  • Les noix de lavage. Les noix de lavage sont en fait des petits fruits séchés contenant de la saponine. Une fois dans l’eau tiède ou chaude, cette composante agit comme savon pour la lessive. Il suffit donc de mettre quelques fruits dans un sac en tissu fermé (ou une vieille chaussette nouée) et de le placer directement avec vos vêtements dans la laveuse. Il est important de laver à l’eau tiède ou chaude et de rincer à l’eau froide. Il est possible de les réutiliser pour quelques lavages. À noter que les noix de lavage ne sont pas efficaces avec les laveuses à chargement frontal.

Pour laver à l’eau froide, préparez un liquide en amont en faisant bouillir une poignée de noix de lavage dans une casserole d’eau pour en extraire toute la saponine. Les noix peuvent ensuite être jetées dans le compost. Le liquide obtenu se conserve au réfrigérateur. Il suffit de verser environ une demi-tasse de liquide (125 ml) pour chaque brassée.

  • La lessive à la cendre de bois. Ce liquide nettoyant pour les vêtements est obtenu en laissant macérer une part de cendres tamisées dans trois parts d’eau pendant quatre jours, en brassant quotidiennement puis en filtrant le tout pour obtenir un liquide jaunâtre exempt de cendres. Utilisez un tiers de tasse (85 ml) de ce liquide par brassée. Une option à la fois économique et très écologique, puisqu’on peut réutiliser les cendres au jardin par la suite, mais elle nécessite un peu plus de temps.
  • Détergent à lessive à faire soi-même. Explorez les nombreuses recettes en ligne et trouvez celle qui vous convient!
  • Le Savon de Marseille ou tout équivalent québécois fonctionne comme un charme pour faire disparaître les taches et s’achète soit en vrac ou avec très peu d’emballage. À noter que le liquide vaisselle est aussi un excellent détachant, grâce à son pouvoir dégraissant.
  • Remplacez l’eau de Javel par du percarbonate de sodium, en faisant tremper les vêtements à blanchir dans un seau d’eau chaude et une demi-tasse (125 ml) du produit pendant 24 h, puis lavez comme d’habitude.

Quelques produits naturels à avoir sous la main

Le vinaigre blanc

Roi du nettoyage, le vinaigre blanc peut être utilisé tel quel pour nettoyer et désinfecter pratiquement toutes les surfaces. Si l’odeur vous plaît moins, préparez un vinaigre aromatisé aux agrumes qui servira comme nettoyant multi-usage. Il n’est cependant pas recommandé pour nettoyer fenêtres et miroirs, qui se nettoient mieux avec un peu de vinaigre blanc mélangé à de l’eau chaude et un bon chiffon.

Pour préparer votre vinaigre aromatisé :

  1. Recouvrir des pelures d’agrumes de vinaigre blanc et laisser macérer dans une armoire de 2 à 3 semaines.
  2. Filtrer le vinaigre et mettre les pelures au compost.
  3. Utiliser le vinaigre aromatisé dans une eau chaude pour laver une surface ou remplir un vaporisateur à moitié et compléter avec de l’eau.

À noter que le vinaigre blanc, bien que désinfectant, ne tue pas le virus de la COVID-19. Si vous cherchez un désinfectant pour cette tâche spécifique, optez pour un produit désinfectant à l’alcool d’une concentration de 60 à 70 %.

Le bicarbonate de soude

Deuxième ingrédient incontournable pour un ménage zéro déchet, le bicarbonate de soude est non seulement la base d’un excellent produit à récurer, mais il est aussi désodorisant ! Pour l’utiliser, il suffit d’en faire une pâte.

Pour préparer votre pâte à récurer :

  1. Préparer une pâte en ajoutant un peu d’eau au bicarbonate et appliquer celle-ci sur la surface à nettoyer (ex. baignoire ou four).
  2. Laisser agir (environ 15 minutes pour la baignoire et une nuit pour le four).
  3. Vaporiser la surface avec le mélange de vinaigre (ou simplement du vinaigre blanc).
  4. Frotter et rincer.

Cette pâte est aussi très utile pour sauver ses casseroles ou poêles malmenées!

Parfumer ou non ses produits maison?

Plusieurs utilisent des huiles essentielles dans la préparation de leurs produits ménagers maison. Avant d’adopter cette pratique, voici deux aspects à prendre en compte :

  1. Afin de tendre vers un mode de vie zéro déchet, il est recommandé de suivre la méthodologie des 4 R et ce, en ordre d’importance : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler (incluant composter). Dans cet ordre d’idées, il est préférable de réutiliser des pelures d’agrumes pour concocter vos recettes plutôt que d’acheter un produit neuf comme une huile essentielle. On réutilise ainsi des pelures et on refuse un nouvel achat.
  2. Il est important de savoir que, même si elles sont naturelles, les huiles essentielles ne peuvent être utilisées à la légère. Certaines sont déconseillées pour les enfants ou pour les femmes enceintes et d’autres ne doivent pas entrer en contact avec la peau. Avant de les utiliser, il est donc important de bien vous informer de l’utilisation propre à chacune d’elles.

Se procurer des produits en vrac

Si confectionner soi-même les produits dont on a besoin est écologique et économique, il est aussi possible de trouver un équilibre entre les recettes maison qui nous conviennent et l’achat de produits en vrac. Trouvez où acheter des produits ménagers en vrac en consultant le site du Circuit Zéro Déchet.

Quel que soit le chemin privilégié pour atteindre le zéro déchet, gardez en tête de trouver des solutions simples et rapides, afin de pouvoir réellement les intégrer dans votre quotidien. Si certains et certaines aiment faire leurs propres produits, d’autres atteindront le même résultat grâce à des produits locaux et écoresponsables en vrac.

 

LES RESSOURCES UTILES

Ressources de la Ville 

Autres ressources

La Ville de Pointe-Claire n’est pas responsable de ces contenus.

Lectures

  • Button, Tara (2018). A Life Less Throwaway: The Lost Art of Buying for Life. Potter/Ten Speed/Harmony/Rodale.
  • Creimer, Diego ; Hénault-Éthier, Louise ; Mayrand, Karel ; Roy, Julie (2018). Demain, le Québec – des initiatives inspirantes pour un monde plus vert et plus juste. Éditions La Presse.
  • Cochard, Marie (2016). Les Épluchures : tout ce que vous pouvez en faire : cuisine, jardin, beauté, soins. Éditions Eryrolles.
  • De La Fontaine, Mélissa (2019). Tendre vers le zéro déchet. Éditions La Presse.
  • Gladstar, Rosemary (1999). Herbs for Natural Beauty. Storey Publishing, LLC.
  • Pierre-Louis, Kendra (2012). Green Washed: Why We Can’t Buy Our Way to a Green Planet. Ig Publishing.
  • Korst, Amy (2012). The Zero-Waste Lifestyle: Live Well by Throwing Away Less. Potter/Ten Speed/Harmony/Rodale.
  • Leonard, Annie (2010). The Story of Stuff. Free Press.
  • Quilici, Kyle Louise (2018). New Minimalism: Decluttering and Design for Sustainable, Intentional Living. Sasquatch Books.
  • Patrick, Katie (2016). Detrash Your Life in 90 Days: Your Complete Guide to the Art of Zero Waste Living. Hello World Labs.
  • Pichon, Jérémi et Moret, Bénédicte (2016). Les zenfants presque zéro déchet. Ze mission. Édition Thierry Souccar.
  • Lavallée, Bernard (2015). Sauver la planète une bouchée à la fois : trucs et conseils. Éditions La Presse.
  • Johnson, Béa (2013). Zéro déchet : l’histoire incroyable d’une famille qui a réussi à limiter ses déchets à moins de 1 kg par an.
    Les Éditions Transcontinental.
  • Waridel, Laure (2011). L’envers de l’assiette et quelques idées pour la remettre à l’endroit. Éditions Écosociété.

Sites Internet

Blogues sur le mode de vie zéro déchet